Fin

lu 482 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

J’en sais rien si P. lit mon journal. Sans doute pas.
Sache que tu m’as fais beaucoup de peine. À un point... Oú j’ai mal à la tete à force de peurer...

Comment le karma pourrait il vous venger si vous vous etes fait du mal tout seul? Venger de quoi? Lorsque vous même vous ne savez pas s’il vous a fait du mal... Parceque votre tete tourne à cause des mensonges et autre faits ...


J’aurais aimé etre forte, suivre les conseils... Mais non. Trop fragile, trop dependante, trop obsedée...


Bref..... Fini. Faut avoir mal pour comprendre... Il faut savoir grandir Journal.... J’espere un jours devenir forte.

5
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Scy
  • Hope_
  • Aeliassa
  • Blue Moon
  • Mavieselonmoi 2.0
Partager l'écrit
Estelle ludmilla
Estelle ludmilla :

Personne ne mérite qu on se détruise pour lui.
Vous êtes unique. Vous êtes importante et précieuse.

Lizo
Lizo :

@Estelle ludmilla : Merci :) Votre commentaire me fait chaud au coeur ...

Oxymore
Oxymore :

Les karatékas (et probablement dans d'autres arts martiaux) s'entrient à taper contre des objets durs pour renforcer leurs os. Si bien qu'a force d'entrainement, ils sont capable de briser des planches et des briques dans se fracturer la main. La souffrance, bien maîtrisée, permet de se renforcer.
Ce qui est le plus important ce n'est pas la chute, mais le fait de se relever, et la façon de faire pour ne plus tomber la prochaine fois (ou de se faire moins mal si on chute encore) Avec ton ex, tu es tombée, avec P tu es re-tombée, mais la prochaine fois que la vie te fera trébucher, tu trouveras une meilleure solution pour te relever ;)

Estelle ludmilla
Estelle ludmilla :

@Lizzo: seuls les êtres d'exception souffrent..vous pouvez vous mettre ces petits mots partout chez vous sur des post it, pour ne pas oublier que vous êtes ainsi . Et oxymore a raison même si quand on est affective, on chute plus.

Oxymore
Oxymore :

@Estelle ludmilla : Je dirais plutôt que les "gens exceptionnels" acceptent de ressentir la souffrance, comprenant que ce n'est pas un fardeau mais une chose inhérente au bonheur et au plaisir. Il faut avoir faim pour apprécier de manger, il faut souffrir pour apprécier d'être serein, (accepter de mourir pour vivre pleinement, etc...) Je sens que je vais aprtir dans des élucubrations philosophiques alors je vais m'arrêter là...
Alors oui, nous les émotifs on chute peut être plus, mais quand on aime on aime plus fort (en tout cas, je ne sais pas pour vous deux, mais pour moi c'est le cas), quand on donne vraiment notre confiance, on a une confiance aveugle, et quand on est trahi, c'est la fin du monde... jusqu'a ce qu'on se relève.

Estelle ludmilla
Estelle ludmilla :

Oxymore, vous avez tout dit.
C'est parfaitement cela.

Fleur kreol 974
Fleur kreol 974 :

Oxymore a bien dit les choses.
La douleur n'est qu'une étape qui t'aidera à devenir plus forte

Scy
Scy :

Tout va toujours en effet par deux, on ne peut pas apprécier le bonheur sans le malheur... C'est comme ça... Alors il faut accepter et apprendre en effet à se relever plus vite pour profiter vite du prochain bonheur sans l'amertume du malheur précédent ^^ Courage