Un peu de cul[ture]

lu 51 fois • écrit publicAjouter aux marque-pages

Vénus, il et grand temps de te parler de ma première fois. Il fait assez tard, les chats sont aux lits et les souris peuvent sortir danser. Nous sommes suffisamment intimes pour nous raconter ce genre de chose. Non !?

Pour ma part ce n’était pas fameux- fameux ( du tout) . Sur le coup j’avais envie de me désolidariser de mon corps. Je n’étais pas du tout à l’aise. Je pensais « que dirais ma mère ». Je n’ai pas pu me détendre. C’était douloureux de À à Z. Mon corps étais en train de subir quelque chose que j’avais accepter de lui faire subir. Ma tête elle, n’as rien voulu savoir et s’en est aller loin très loin au plus profond de ma mémoire au calme et dans un endroit plus saint : « Je reviens quand tu en aura fini avec tes conneries ! » me dit-elle. Je ne connaissais pas encore parfaitement mon corps et pourtant je le découvrais sous toutes ces coutures(/courbes?).

Si j’avais su que ça se passerais comme ça j’aurais essayer de me détendre coûte que coûte. J’aurais pris une profaned inspiration et je serais partie à la bataille... Armée cette fois !

Après l’acte ma tête pense « enfin ». Je me suis rhabillé, lui aussi et nous sommes retournés à nos occupations de jeunes gens. Après ça je n’ai plus jamais vu mon corps de la même manière. Je me sentais libre, femme mais aussi « voler ». Voler car on m’avait dérober une chose que j’avais tant chérie et que j’aurais voulu garder plus longtemps.


C’était donc « ça » avoir une relation sexuelle. Quand j’en ai parlé à une amie elle m’a juste félicité. Féliciter d’etre enfin passer « à la casserole » mais malchanceuse de savoir que mon copain l’étais aussi. Parce que d’après elle, ça devais ressembler à tout sauf à quelque chose de sensuel, de propre, de coordonner et de beau étant donné que nous étions des novices. « L’amour est censée être quelque chose de doux et de beau ». C’était vrai, mais ça j’allais le savoir que deux années plus tard.

Je ne vais pas te parler de comment à été mon partenaire de première fois, bon ou pas whatever. Mais si j’ai une leçon à tenir et si j’avais un conseil a donner à mon fils (si j’en ai un, un jour) c’est : « la vie c’est loin d’être une scène de porno. Ne fais pas de ta première fois un remake bas de gamme de film x. Regarde, inspire toi mais ne copie surtout pas. Et si tu as un doute ou une question vas s’en honte à la rencontre de ton père. Il y a eu un vierge avant toi. Et il y en aura un autre après. »- Maman

4
+1
Ils aiment cet écrit :
  • Elpis
  • mmg
  • Jessy1
  • Yoona
Partager l'écrit

Aucun commentaire, sois le premier à en laisser un !